DANSE DE SALON

par l'ASBL "LET'S DANCE"

Envie d'apprendre le tango, la valse, le cha-cha ou encore le rock, la macarena ou la lambada?

Les cours sont donnés par des professionnels dans une ambiance chaleureuse et familiale.

Avec "Let's Dance", danser est à la portée de tous!

 

Lieu : Salle Polyvalente du Centre culturel de Saint-Georges-sur-Meuse

Quand :

Le lundi 

19 h 15 - 20 h 15: Débutants 10 danses

20 h 15 - 21 h 15: Perfectionnement 2

21 h 15 - 22Hr15: Débutants Salsa et Bachata

 

Le jeudi 

19 h 15 - 20 h 15: Perfectionnement 1

20 h 15 - 21 h 15: Perfectionnement 3

21 h 15 - 22 h 15: Débutants Rock

 

Le dimanche   

18 h - 20 h: Tango Argentin

18 h - 19 h: Danse en ligne Débutants

19 h - 20 h: Danse en ligne perfectionnement

20 h - 22 h: entrainement pour tous

 

NB: Les cours sont donnés par des couples de professeurs et sont gratuits pour les jeunes en ordre de scolarité !

 

Renseignements :

www.letsdanceclub.be

085/ 31 29 79

0474  258 985

0478 365 051

nicole_rassart@hotmail.com


DANSES DU FOLKLORE D'ISRAËL

par AT VA ANI

AT VA ANI est le seul groupe de la région liégeoise spécialisé dans la pratique des danses du folklore d’Israël, et cela depuis plus de 40 années.

Répartis en plusieurs niveaux, les cours se donnent actuellement le vendredi de 19 h à 22 h dans la salle du Centre Culturel de Saint Georges-sur-Meuse.

Le groupe participe chaque année à des stages nationaux et internationaux avec des chorégraphes israéliens.

Des soirées « club » consacrées à la pratique des danses apprises sont organisées régulièrement et le groupe se produit également en dehors de ses murs lors de démonstrations.

 

Lieu : Salle Polyvalente du Centre culturel de Saint-Georges-sur-Meuse

Renseignements : DELCOURT Viviane : 04 275 45 64 

Notre centre culturel est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la Communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.   Article 27 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme